Souvent dans mon fil d’actualité Twitter, le collectif Escape n’ games a attiré mon attention. De nouvelles pratiques pédagogiques valorisant la ludification, voilà qui était très intéressant. J’ai donc pris contact avec Anne-Claude Meunier, une des co-fondatrices du collectif et professeur d’éducation musicale, qui a accepté de me parler un peu plus de ses pratiques et de sa vision pédagogiques.

#Quelle prof suis-je ?

Professeur d’éducation musicale et chant choral dans l’Académie de Dijon depuis 1999, j’accueille régulièrement des stagiaires M1 et M2B en formation initiale dans mes classes. Je suis aussi depuis 2018 accompagnateur de projets innovants à la Cardie de Dijon, formatrice au sein de la DANE et je fais partie du groupe de travail académique des TraAM-EMI (Travaux Académiques Mutualisés-Education aux Médias et à l’Information) autour de la ludification. Dès mes débuts dans l’enseignement, j’ai mis à disposition de mes élèves des données sur un blog (mescours2zic). Depuis 2014 un site est à disposition de ces derniers. Ce qui me passionne en matière de pédagogie est de réveiller l’intérêt des élèves notamment au travers de la ludification.

#CE QUE J’AIme transmettre

Une expérience de transmission qui m’a marqué, un moment où j’ai appris quelque chose de/à quelqu’un, un partage, une rencontre…

Un des moments qui m’a marqué cette année a été un après-midi d’ateliers faits dans le cadre de la CLISE 2019 (Nous aussi on y  a participé ! J’avais d’ailleurs rédigé un article, retrouvez-le ici !) au sein de l’ESPE auprès de stagiaires enseignants. J’ai été absorbée par leur curiosité et leur envie de découvrir des outils numériques simples ou non : de futurs enseignants tous riches d’idées. Plus qu’une formation cela a été un véritable moment de partage et d’échange de pratiques.

#MON AVIS SUR LE NUMÉRIQUE DANS L’ÉDUCATION

Aujourd’hui c’est un outil dont je ne pourrais plus me passer et de nombreuses ressources et applications permettent aujourd’hui de rendre les élèves plus autonomes dans les apprentissages, dans la mémorisation, dans la contextualisation. Les élèves ont développé une forme d’intelligence nouvelle avec et par le numérique et c’est aux enseignants de s’en emparer et de la développer. Cela implique qu’il nous appartient de nous maintenir « à niveau ». Si l’on prend l’exemple de l’usage que font nos élèves des réseaux sociaux, à nous de leur montrer qu’il est possible de détourner cet usage à des fins pédagogiques (trace écrite sous forme de tweet, questionnement via instagram etc) ; cela nous permet ainsi d’évoquer avec eux dans ce cas précis le discernement dont il faut faire preuve quant-à ces médias.

#MA PÉDAGOGIE INNOVANTE

J’ai créé pour mes élèves mais aussi pour partager avec les collègues, toutes disciplines confondues, un site internet (mescours2zic) qui me permet de déposer dans un premier temps mes cours, mes capsules de classe inversée, mes outils de mémorisation, mes documents interactifs et mutuels, mes jeux numériques (je ne distribue plus de documents en classe : tout le cours est sous format numérique), mais aussi de créer des activités pour la classe. Les élèves dans certains cas peuvent travailler en autonomie totale sur tablettes ce qui me permet d’être plus disponible pour la différenciation. Je m’en sers également comme port folio de recherche personnel dans la rubrique « Coin des collègues ». Ce site est lié à un site compagnon Edukagame axé sur les serious games ainsi qu’à une page facebook et un compte twitter.

#MA Motivation

Qu’est-ce qui me motive à utiliser le numérique dans ma classe ? Mais aussi qu’est-ce qui m’a motivé à créer le collectif Escape n’ games et à l’animer ?

Le numérique est un outil facilitant pour la pédagogie, c’est aussi un élément à part entière de notre quotidien à tous : faire comme si le numérique n’existait pas ou ne pouvait être que nuisible c’est un peu s’interdire d’entrer en contact avec les nouvelles générations. Bien sûr cela comporte des écueils… tout dépend de l’usage que l’on en fait (c’est le principe de l’amplificateur pédagogique de Jean-François Céci).

Participer de manière active au collectif Escape’n Games et l’animer notamment au travers de la mise en place de classes virtuelles, fait partie à mon sens des missions des enseignants : chercher, essaimer, échanger, partager, informer, former… La demande est forte et la mutualisation par le biais du collectif est devenu pour moi un indispensable.

#Mais aussi…

Le virage qu’est en train de prendre le métier d’enseignant est passionnant : chercher à accompagner les élèves, être dans l’échange, la mutualisation, se poser en tant qu’enseignant-chercheur, s’autoriser les expérimentations, tirer profit de ses échecs, partager ses réussites. Innover certes, mais surtout vivre son métier avec les élèves et plus face à eux. Cette évolution a été une véritable bouffée d’oxygène à un tournant de ma carrière, puisque je suis en milieu de parcours… et j’aime encourager les jeunes collègues à rester curieux et sans cesse en recherche de nouveauté. Non pas pour innover à tout prix mais pour éviter de tomber dans une routine nuisible à coup sûr à notre métier. Je serai présente pour un atelier-découverte à Ludovia#CH pour présenter une partie de mes pratiques, j’espère y rencontrer de nombreux collègues !

Aperçu d’une séance à retrouver sur le blog mescours2zic

Pour retrouver Anne-Claude, échanger avec elle et suivre ses différents projets :

Twitter : @Reineclaude21

Chaîne youtube : mescours2zic https://www.youtube.com/channel/UCeleR4Co6xwk3R0p5OiEVPQ/featured

Page Facebook : https://www.facebook.com/educationmusicale21/

Site education musicale et pédagogie : www.mescours2zic.com

Site jeux numériques et tutoriels : www.edukagame.com

1 Commentaire

  1. Pingback: Régine Ballonad-Berthois , professeur d'anglais : "mes élèves sont les premiers à m'apprendre des choses" - leblog

J’écris un commentaire