Sur la Digithèque, vous pouvez non seulement modifier les exercices existants, mais également créer vos propres exercices interactifs grâce à un outil complet et intuitif.

À quoi ça sert ?

L’outil de création de la Digithèque vous permet d’éditer vos propres exercices interactifs en quelques clics. Pour accéder à l’outil, il suffit de créer une séance et de cliquer sur « Ajouter du contenu » puis « Nouvel exercice ».

L’interface se partage en deux blocs : le bloc de gauche permet d’éditer l’exercice ; le bloc de droite constitue un aperçu de l’exercice.

Étape 1 : Je choisis la typologie.

6 typologies de question sont proposées :

Le bloc de texte permet de saisir une consigne qui n’attend pas de réponse écrite de la part de l’élève. Exemples : « Apprends par cœur la fable suivante » ou « Recherche la définition du mot suivant dans un dictionnaire ».

Le texte à trou (ou exercice lacunaire) consiste à supprimer d’un texte certains mots et demander à l’élève de les retrouver en les ressaisissant ou en choisissant parmi une liste de quelques distracteurs (réponses erronées mais vraisemblables).

La question ouverte est une question à réponse libre qui n’est pas auto-corrigée. Exemple : l’élève peut écrire un paragraphe rédigé et l’envoyer à l’enseignant pour correction. L’enseignant recevra dans son tableau de bord l’ensemble des travaux de ses élèves.

Les questions à choix multiple (QCM) ou questions à choix unique (QCU) consistent à choisir dans une liste la ou les bonnes réponses.

Le cliquer-placer permet de déposer des mots sur une image, par exemple pour légender un schéma ou compléter une carte mentale.

Étape 2 : Je saisis la question.

Écrire la consigne ou la question dans le champ « Énoncé de la question ».

Cas particuliers :

  • Texte à trou : rédiger le texte à compléter dans le champ « Contenu de la question ». Pour cacher des mots, il suffit de les sélectionner puis de cliquer sur « Ajouter un trou ».
  • Question à choix multiple ou à choix unique : saisir les propositions de réponses dans les cases prévues à cet effet, sans oublier de cocher la (ou les) réponse(s) correcte(s) !
  • Cliquer-placer : cliquer sur « Charger une image » puis ajouter des étiquettes en cliquant sur l’image. Il est possible d’ajouter des distracteurs en les saisissant dans le champ « Fausses réponses ».

Étape 3 : Je saisis la réponse.

Des champs d’observations (facultatifs) permettent d’afficher des commentaires différents en cas de bonne ou de mauvaise réponse. Ils apparaissent quand l’élève valide sa réponse. Ils peuvent par exemple donner la correction en justifiant la réponse attendue.

Cas particuliers :

  • Question ouverte : il est possible de saisir une proposition de réponse dans le champ « Réponse » pour que l’élève puisse s’auto-évaluer avant même de recevoir le retour de l’enseignant.
  • Option : le champ d’aide permet de fournir un indice à l’élève ou de lui rappeler un élément de la leçon.

Étape 4 : J’enregistre l’exercice

Pour publier l’exercice, cliquer sur « Enregistrer ». Vous pouvez maintenant l’assigner à vos élèves !

Découvrez toutes les fonctionnalités de la Digithèque !

Pour tester toutes les fonctionnalités, il suffit de vous connecter à votre compte Digithèque et commencer à explorer. N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou suggestion !

Je m'inscris à la Digithèque, c'est gratuit :

  • Si je n’ai pas encore de compte, je m’inscris gratuitement avec mon email académique,
  • J’inscris mes élèves avec un simple pseudo,
  • On me fournit une liste de mots de passe pour chacun d’eux,
  • Je peux leur assigner du travail (des ressources à consulter, des exercices à réaliser, etc.).

J’écris un commentaire