#Quel prof suis-je ?

Olivier Pingal, professeur d’histoire-géographie, expert numérique à la DNE

Un professeur de la génération IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) donc plus vraiment un débutant mais la retraite n’est tout de même pas encore pour demain ! Après une dizaine d’années d’enseignement dans un collège en Essonne, je suis devenu enseignant à mi-temps dans un collège des Hauts-de-Seine et je travaille en complément deux jours par semaine à la Direction du Numérique pour l’Éducation au département du développement des usages et de la valorisation des pratiques  du ministère de l’Éducation  nationale.

#Mon meilleur souvenir d’enseignement

Peut-être cet ancien élève de découverte professionnelle, dont j’étais le professeur principal en troisième, qui est devenu sommelier dans un restaurant étoilé et qui m’a dit un jour : « et tout a commencé avec vous en troisième pro ». C’est aussi pour cela que l’on choisit ce métier !

#Ma perle de prof

En voici une qui concerne la Digithèque. Cela remonte à l’an dernier, lorsque j’ai mis à disposition de mes élèves de sixième, pour la première fois, un parcours de révision pour une évaluation dans la Digithèque (vidéo, carte et exercices interactifs, etc.). Je leur demande de me dire s’ils avaient rencontré des difficultés à se connecter. Un élève m’a alors répondu : « C’est passé comme une pomme au four Monsieur ! ».

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler de votre vie.
Confucius

#Mon avis sur le numérique dans l’éducation

Le numérique est un outil, un levier parmi d’autres. Il ne remet pas en cause les autres manières d’enseigner, il les complète et vient les enrichir. Nos élèves sont confrontés au quotidien à une multitude de ressources et informations (par le biais d’Internet) accessibles via de nombreux supports numériques, notamment mobiles (smartphone, tablette). Ils doivent apprendre à les maîtriser pour développer de nouvelles compétences qui leur seront nécessaires dans leur vie de citoyen du XXIe siècle. La mobilisation du numérique, dans le cadre de nos différentes disciplines, peut y contribuer, notamment dans une démarche d’EMI (Éducation aux Médias et à l’Information). Souvent perçu comme complexe par les collègues, le numérique est pourtant facilitateur dans plusieurs domaines : il facilite par exemple la coopération (travail à plusieurs sur un même support numérique) ou l’accessibilité aux élèves en situation de handicap (dans la Digithèque, l’élève peut aisément faire varier la taille de la police, les contrastes des ressources mises à sa disposition).

#Ma pédagogie innovante

Plutôt historien de formation, c’est le service cartographique Édugéo qui a profondément modifié ma façon d’enseigner la géographie. Proposé gratuitement aux enseignants (et à leurs élèves) par l’IGN via le portail Éduthèque, cet outil permet notamment d’accéder à de nombreuses données cartographiques et photographiques et à un outil de croquis en ligne. Il favorise la démarche d’investigation, permet aux élèves de réellement s’approprier les espaces étudiés et facilite la réalisation de croquis en dédramatisant l’erreur (il est bien plus simple de corriger d’un clic que de refaire un coloriage sur un croquis papier par exemple).

#La Digithèque et moi

Pour le moment, la Digithèque me sert essentiellement à créer des parcours de révision que je mets à disposition de mes élèves et qui sont composés de vidéos, de cartes, de frises ou d’exercices interactifs. J’apprécie par exemple les images rideaux comme la coupe de la pyramide de Khéops qui permet aux élèves, sur leurs tablettes, par un simple balayage du doigt, de découvrir l’intérieur du monument. Intéressant aussi, l’outil de suivi qui permet de savoir si les ressources ont bien été consultées par les élèves et combien de temps ils ont passé dessus.

#Ma devise éducative

Il y en a deux et elles sont affichées en bonne place dans ma salle de classe :

  • « Le peuple qui a les meilleures écoles est le premier des peuples : s’il ne l’est pas aujourd’hui, il le sera demain » – Jules SIMON
  • « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler de votre vie » – Confucius

Olivier Pingal est professeur d’histoire-géographie au collège Les Bouvets de Puteaux (92) et expert numérique éducatif au sein de la DNE du ministère de l’Éducation Nationale. Il anime la lettre Edu_num en histoire-gégraphie. On peut le suivre sur le compte Twitter : @pingal_HG

1 Commentaire

  1. Pingback: #Paroles de Profs | Pearltrees

J’écris un commentaire