Guillaume Allemann, professeur documentaliste
Guillaume Allemann, professeur documentaliste

#Quel prof suis-je ?

Professeur documentaliste depuis 5 ans, j’ai toujours travaillé en éducation prioritaire (REP+). Je suis actuellement en poste à Cayenne (Guyane). Issu de la génération Y, je suis imprégné de culture numérique et j’essaie de renouveler la pratique de mon métier grâce aux nouvelles technologies, aussi bien dans ma pédagogie que dans mon approche de la gestion de l’information. Je suis également référent pour les usages pédagogiques du numérique dans mon établissement, c’est-à-dire que je forme et accompagne mes collègues enseignants pour faciliter l’introduction du numérique dans leurs pratiques pédagogiques.

#Mon meilleur souvenir d’enseignement

Étant l’unique professeur documentaliste dans un collège de plus de 1 000 élèves, je n’ai malheureusement que peu d’occasions d’intervenir dans le cadre de séances pédagogiques. Mais il n’est pas rare que des habitués du CDI me demandent : « Monsieur, comment on fait pour faire comme vous quand on sera grand ? » C’est évidemment très touchant et gratifiant de susciter des vocations.

#Ma perle de prof

Un élève m’interpelle : « Monsieur, quand vous aurez un fils, il faudra l’appeler Berger ! » Je m’appelle Allemann…

#Mon avis sur le numérique dans l’éducation

L’apport du numérique dans l’éducation est très important. Il permet d’innover, d’introduire du multimédia et de l’interactivité ; il facilite la différenciation pédagogique, la remédiation pour des élèves en difficulté et l’inclusion des élèves à besoins particuliers ; etc. Mais, pour que les élèves puissent profiter de ces bénéfices, il faut leur transmettre les compétences et savoirs de base. Il faut aussi que les pouvoirs publics participent au déploiement de solutions techniques viables dans les établissements scolaires.

Le développement des BRNE marque un tournant majeur dans le domaine du numérique éducatif.

#Ma pédagogie innovante

J’utilise tout un tas d’outils numériques au quotidien que j’essaie d’intégrer dans ma pratique pédagogique. Mon objectif est d’apporter aux élèves des solutions pour faciliter le traitement de l’information et valoriser leurs travaux. On peut citer par exemple Framindmap pour créer des cartes mentales, Piktochart pour des affiches et infographies, Story Maps pour des cartes interactives, Thinglink pour des images interactives, Mirage Make pour des documents en réalité augmentée…

Je m’intéresse aussi à l’utilisation des réseaux sociaux dans le cadre scolaire, et j’ai à ce titre contribué à un projet d’échange sur le réseau social européen e-Twinning. Beaucoup d’enseignants et de parents d’élèves ont peur des réseaux sociaux et préféreraient les tenir à l’écart de l’école. Je pense au contraire qu’il est de notre devoir, dans cette société de l’information, d’accompagner les adolescents pour en faire des contributeurs avertis et responsables capables de tirer partie du potentiel de ces outils.

Enfin, je suis en train de créer un FabLab dans mon CDI, un lieu d’expérimentation où les élèves ont accès à des ressources et à des outils multimédias (webradio, caméra, ordinateurs, imprimante 3D) pour fabriquer des objets et des documents. Ils deviennent ainsi acteurs de leurs apprentissages.

Découvrez le catalogue des œuvres intégrales dans la Digithèque
Découvrez le catalogue des œuvres intégrales de la Digithèque

#La Digithèque et moi

Le développement des Banques de Ressources Numériques pour l’Éducation (BRNE) — dont la Digithèque fait partie – marque à mon avis un tournant majeur dans le domaine du numérique éducatif. Cette initiative devrait permettre à moyen terme la dématérialisation des supports et donc l’allègement du sac des élèves, mais aussi la disparition de la corvée que représente la gestion des manuels scolaires pour le documentaliste que je suis.

De plus, les nouvelles modalités d’accès aux cours sont de nature à favoriser le travail en classe inversée. Les élèves ont accès aux cours en ligne, ils peuvent les consulter chez eux ou au CDI, et ainsi profiter du temps en classe pour échanger avec l’enseignant sur leurs difficultés, approfondir certaines notions, ou travailler en groupe.

#Ma devise éducative

Stimuler la curiosité et favoriser l’accès aux savoirs.

Professeur documentaliste certifié, Guillaume Allemann est aussi référent pour les usages pédagogiques du numérique. Il fait partie de la DANE de Guyane et du GRIPN (Groupe de Recherche pour l’Innovation Pédagogique par le Numérique). Avec un GRAC (Groupe Recherche Action), il crée des modules de formation aux usages du numérique destinés aux enseignants. Vous pouvez le retrouver sur Twitter.

Exemple de ressources dans la Digithèque : Notre catalogue d’œuvres intégrales.

J’écris un commentaire