Grégory Devin

#QuI suis-je ?

Je suis un prof de français qui cherche à faire progresser ses élèves en privilégiant plusieurs axes de travail qui me paraissent essentiels aujourd’hui : la coopération, les échanges, la réflexion, le bien-être en classe, l’écoute.

A mes yeux, la classe ne peut plus être seulement l’espace où le maître distille le savoir, mais un écosystème avec de nombreuses interactions, et dont j’essaie d’être un organisateur efficace.

#mon meilleur souvenir d’enseignement

Une classe de cinquième il y a deux ans avec une alchimie parfaite : travail, cohésion, entraide, bonne humeur… Chaque heure passée avec eux était un réel plaisir.

Apprendre à nous servir du numérique de la manière la plus humaine possible

#Ma perle de prof

Un élève qui avait réalisé une carte mentale sur les membres de la famille Rezeau, dans le roman Vipère au Poing, d’Hervé Bazin, mais sous forme de navire. Chaque personnage était relié au bateau par une ancre. A ma question « pourquoi ce dessin ? », il m’expliqua qu’il n’y avait aucune cohésion dans cette famille, que chacun allait dans un sens différent, et que par conséquent l’esquif ne pouvait avancer. Excellente interprétation !

#Mon avis sur le numerique dans l’education

Il est essentiel de lui faire une place dans nos cours, parce que le monde d’aujourd’hui, qu’on le veuille ou non, est numérique. Il faut donc que nous apprenions, nous et nos élèves, à nous en servir de la manière la plus humaine possible.

#ma pédagogie innovante : #réseaudeslettres

Cette année, avec des collègues d’autres académies, nous avons mis en place en classe de troisième, un réseau des lettres à travers Twitter (avec le #réseaudeslettres), un blog, des forums… dans lequel les élèves peuvent échanger sur leurs lectures, leurs découvertes en classe et coopérer à distance… Une très belle aventure humaine !

Personnellement, j’utilise de plus en plus Plickers en classe, parce qu’il me permet de réaliser des évaluations diagnostiques rapides et « sans douleur », afin de mettre en place des activités différenciées.

reseaudeslettres.fr

#ma devise educative

Pas de mantra, parce qu’il sous-entendrait qu’il me faudrait « tenir ». J’ai la chance d’avoir des élèves curieux, intéressé.es, volontaires. Donc ma devise serait plutôt que chaque heure peut être l’occasion pour toutes et tous d’apprendre, moi y compris !

 

J’écris un commentaire