Florence Le Bras, professeur d'anglais
Florence Le Bras, professeur d'anglais

#Quelle prof suis-je ?

J’enseigne l’anglais depuis 25 ans en classes de lycée et de BTS industriel. J’ai vite adopté les outils numériques en cours car ils m’ont permis de changer, de façon significative, les situations d’apprentissage proposées aux élèves ; cela implique aussi de se former, s’informer, expérimenter, tâtonner, recommencer pour se réinventer.

#Mon meilleur souvenir d’enseignement

Il m’arrive de consacrer les cinq premières minutes du cours à l’écoute d’une chanson anglo-saxonne du moment dont je projette les paroles sur l’écran. Les élèves ont l’habitude de chanter ou de fredonner (pour les plus timides). Assez récemment, alors que je préparais l’écran pour la projection, des élèves de seconde ont reconnu les premières notes de la musique : toute la classe s’est mise à chanter spontanément sans avoir besoin des paroles. Ils connaissaient la chanson par cœur. Ce fut un moment très émouvant que d’écouter ces 35 voix à l’unisson sur Love yourself de Justin Bieber.

Les outils numériques permettent de concevoir de nouveaux scénarios pédagogiques.

#Mon avis sur le numérique dans l’éducation

Il est nécessaire de développer la dimension numérique dans l’éducation pour faire naître — ou renaître – la motivation de tous les élèves. L’utilisation raisonnée des outils numériques vient en soutien des apprentissages et facilite leur acquisition par une meilleure mise en activité. En outre, elle permet une plus grande prise en compte des rythmes d’apprentissage et une variation des supports pour toucher un maximum d’élèves.

Lors d’expérimentations en classe, les outils numériques me servent à concevoir de nouveaux scénarios pédagogiques et des situations d’apprentissage autrefois impossibles (comme les jeux d’évasion). Je fréquente aussi quotidiennement les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook , qui sont le théâtre d’échanges enrichissants de pratique pédagogique.

#Ma pédagogie innovante

Aujourd’hui, j’utilise souvent l’outil Quizlet, un exerciseur efficace pour mémoriser un lexique en langues étrangères. Les élèves y participent volontiers en fin de séance, en guise de récapitulatif, ou en début, pour anticiper le lexique à venir. Sa version collaborative Quizlet Live permet de jouer en équipe et de calculer les scores, ce qui génère beaucoup d’excitation et d’émulation. Cette activité développe avant tout l’esprit de coopération.

Par ailleurs, des plateformes collaboratives contribuent à l’évolution de mes pratiques. Cartoun par exemple joue un rôle stimulant de diffusion en recensant les pédagogies innovantes par zones géographiques. Il est alors possible de contacter des collègues et d’aller observer la mise en œuvre des activités. Partage et collaboration sont au cœur du dispositif — et in fine au cœur de notre métier.

#Ma devise éducative

« Toujours surprendre. »

Professeur certifiée d’anglais dans l’académie de Rennes, Florence Le Bras est aussi formatrice académique et membre du GIPUN, un groupe disciplinaire d’intégration pédagogique qui contribue à la cartographie du numérique. Vous pouvez la retrouver sur Twitter et LinkedIn.

J’écris un commentaire