Le cinéma, grande actualité de cette fin de semaine. Comment ça vous ne voyez pas de quoi je parle ? Et si je vous dis « césars », « oscars »… ? Ah si, là c’est bon ! Vous m’avez fait peur. Mais vos élèves, eux, il est possible que ça ne leur disent rien du tout. Alors à l’occasion de ces cérémonies qui auront lieu respectivement le 22 et le 24 février, la Digithèque se lance un défi : réveiller l’âme de cinéphile qui est en vous et en chacun de vos élèves. Action ! 

Le cinéma et la Digithèque : séance en français cycle 3

La Digithèque, recèle de ressources vidéo en lien avec des créations cinématographiques. Pour l’occasion, il serait intéressant d’insérer l’une d’elles dans vos séances en français Cycle 3. Ces ressources sont faciles à retrouver car elles comportent souvent la mention « adaptation cinématographique » dans leur titre.

Pour l’exemple, nous prendrons la ressource « Le Bon Gros Géant de Roald Dahl : adaptation cinématographique ».  Dans le cadre d’une séquence sur le thème « Le monstre, aux limites de l’humain » au programme de 6e, la vidéo peut permettre de travailler les compétences « Découvrir des œuvres, des textes et des documents mettant en scène des figures de monstres » et « S’interroger sur les limites de l’humain que le monstre permet de figurer et d’explorer ».

La ressource est accompagnée de proposition de questionnements, n’hésitez pas à vous en inspirer pour créer des exercices interactifs qui permettront d’accompagner les élèves dans leur étude de la vidéo. Dans notre article « L’exercice question ouverte : je crée mes propres exercices interactifs » , vous retrouverez une idée de travail d’écriture à créer autour de cette oeuvre  et à assigner à vos élèves.

Le cinéma et la digithèque : séance en histoire cycle 4

Pour une séance vidéo en histoire Cycle 4 nous vous proposons de travailler sur la ressource « Napoléon Ier domine l’Europe : vidéo » . Cette vidéo est extraite du film L’aventure napoléonienne (2009) qui retrace le destin militaire de Napoléon Bonaparte. Elle expose les conquêtes napoléoniennes à travers l’Europe et s’intégrera donc parfaitement dans le cadre d’une séquence sur le thème « La Révolution française et l’Empire » au programme de 4e  .

Proposez ensuite une série de questions à choix unique ou multiples pour guider l’étude de vos élèves et vérifier leur compréhension. Pour cela, n’hésitez pas à aller consulter notre tuto « L’exercice QCU/QCM : je crée mes propres exercices interactifs » .

Vous pouvez aussi accompagner cette vidéo d’une carte interactive. Par exemple, la ressource « L’Europe napoléonienne en 1811 : carte interactive »permettra à vos élèves de mieux appréhender géographiquement les conquêtes napoléoniennes.

Le cinéma sous les feux des projecteurs

Les Oscars et les Césars, deux des plus grandes cérémonies de récompenses cinématographiques au monde ! Mais à part ces deux petits jours qui les séparent dans le calendrier, qu’est-ce qui les différencie ? Et pourquoi, et comment, ont-ils été créés ?

Petite histoire des Oscars

Les Oscars ont été créés en 1929 à Hollywood (Los Angeles, Etats-Unis). Diverses anecdotes courent sur l’origine de son nom, qui demeure incertaine. Une chose est sûre, ces récompenses permettent de distinguer les métiers de la création cinématographique (réalisation, interprétation, scénario, technique). Les trophées attribués, qui portent donc le nom d’Oscars, pèsent 3,5 kg et représentent un homme nu tenant une épée au-dessus d’une bobine de film.  Voici quelques unes des distinctions les plus importantes :

  • Oscar du meilleur film
  • Oscar du meilleur réalisateur
  • Oscar du meilleur acteur
  • Oscar de la meilleur actrice
  • Oscar de la meilleure chanson originale
  • Oscar du meilleur film d’animation

(et oui les dessins animés ont eux aussi le droit à leur récompense 😉 )

Petite histoire des Césars

Les Césars sont, quant à eux, français et se déroulent chaque année à Paris. Ils tirent leur nom du sculpteur, César Baldaccini, qui a créé la statuette offerte en récompense en 1976 pour la première cérémonie. C’est un peu le versant français des Oscars, le nom-même aurait été choisi parce qu’il rimait avec celui du trophée américain.  D’ailleurs, le trophée des Césars, lui,  pèse 3,8 kg et représente une compression de pellicule de films.  En ce qui concerne les distinctions, on retrouve les mêmes qu’aux Oscars :

  • César du meilleur film
  • César du meilleur réalisateur
  • César du meilleur acteur
  • César la meilleure actrice
  • César de la meilleure chanson originale
  • César du meilleur film d’animation.

Mais avec certaines variantes  :

  • César du meilleur espoir masculin
  • César du meilleur espoir féminin.

Oscar vs César : le grand match du cinéma

Pour bien comprendre et faire comprendre la différence entre ces deux cérémonies, nous vous invitons à donner à visionner à vos élèves la vidéo « C’est quoi la différence entre les Césars et les Oscars ? » sur le site 1 Jour 1 Actu.

Sources : Article de l’Alsace «  L’origine des « Oscars » et des « César »  » 

Il ne manque plus que le Pop-corn, vous ne trouvez pas ? 😉 

J’écris un commentaire