Catégorie

#Paroles de profs

Catégorie

Anne-Claude Meunier, professeur d’éducation musicale : « vivre son métier avec les élèves et plus face à eux »

Souvent dans mon fil d'actualité Twitter, le collectif Escape n' games a attiré mon attention. De nouvelles pratiques pédagogiques valorisant la ludification, voilà qui était très intéressant. J'ai donc pris contact avec Anne-Claude Meunier, une des co-fondatrices du collectif et professeur d'éducation musicale, qui a accepté de me parler un peu plus de ses pratiques

Pascale Haag, enseignant chercheur : « Privilégier d’autres approches qu’une transmission descendante des savoirs »

#Qui suis-je ?

Mon parcours est tout sauf linéaire ; j’ai été musicienne professionnelle puis je me suis intéressée à l’Inde ancienne, en particulier la grammaire sanskrite. J’ai obtenu un doctorat en Études indiennes et j’exerce à l’École des hautes études en sciences sociales. Plus récemment, j’ai repris un cursus en psychologie et mes recherches portent sur le bien-être dans l’éducation et l’innovation pédagogique.

Christophe Gilger, professeur des écoles : « Nous nous devons d’accompagner les équipes dans l’intégration du numérique en classe »

#Quel prof suis-je ?

Professeur des écoles depuis 1998, j’entame ma onzième année en tant qu’ERUN (Enseignant Référent pour les Usages du Numérique) au sein de la circonscription de Saint-Gervais/Pays du Mont-Blanc. Directeur d’école et formateur TICE à l’ESPE de Bonneville, je cumule avec joie ces trois fonctions complémentaires. Mes missions sont très prenantes, mais surtout très enrichissantes sur le plan humain et pédagogique.

Grégory Devin : « Chaque heure peut être l’occasion pour toutes et tous d’apprendre, moi y compris ! »

#QuI suis-je ?

Je suis un prof de français qui cherche à faire progresser ses élèves en privilégiant plusieurs axes de travail qui me paraissent essentiels aujourd’hui : la coopération, les échanges, la réflexion, le bien-être en classe, l’écoute.

A mes yeux, la classe ne peut plus être seulement l’espace où le maître distille le savoir, mais un écosystème avec de nombreuses interactions, et dont j’essaie d’être un organisateur efficace.